La diversité du vissage

 

 

Tête fendue

 

 Cette empreinte de vis, la plus ancienne, est à utiliser avec des tournevis plats. Les dimensions les plus courantes des tournevis plats sont (les deux chiffres indiquent la section de l’embout plat) :

 

 

       vis fendue         
        
 

 
– 0,4 x 2,5 mm : pour vis Ø 1,6 à 2 mm
– 0,5 x 3,0 mm : pour vis Ø 2 mm
– 0,6 x 3,5 mm : pour vis Ø 2,5 mm
– 0,8 x 4,0 mm : pour vis Ø 3 à 3,5 mm
– 1,0 x 5,5 mm : pour vis Ø 4 à 4,5 mm
– 1,2 x 6,5 mm : pour vis Ø 5 à 5,5 mm
– 1,2 x 8,0 mm : pour vis Ø 6 mm
– 1,6 x 10 mm : pour vis Ø 6 à 7 mm

 

 

 

 

Cruciformes

 

 

Par rapport à la tête fendue, l’embout du tournevis est ici toujours parfaitement centré dans l’empreinte de la vis, ce qui facilite le vissage. De plus l’embout ne peut pas déraper latéralement. Attention, il en existe deux formes :

 

 

   vis philipps
 

– L’empreinte cruciforme PHILLIPS :
Utilisée dans le montage du matériel électronique ou encore de l’électroménager.
C’est la plus ancienne et est plutôt destinée au vissage manuel. La forme de l’empreinte fait, qu’en fin de vissage, l’embout s’extrait de lui-même, ce qui produit une limitation de couple de serrage. Cette forme était optimisée pour réduire les dangers de dérapage des tournevis et donc faciliter l’utilisation d’outils automatiques sur les lignes de montage.

 

 

 

 

La forme de cette vis présente plusieurs avantages :
– un engagement rapide du tournevis ;
– un couple de serrage élevé ;
– une éjection de l’outil en fin de serrage grâce à l’inclinaison des flancs de l’empreinte.

Il existe également une empreinte hybride Phillips-fente qui permet aussi l’usage d’un tournevis plat .

 

 

  vis pozidriv 
 

– L’empreinte cruciforme POZIDRIV :
Très largement utilisée dans le bâtiment pour toutes les vis à bois. Elle est de plus en plus détrônée chez les « pros » par l’empreinte Torx.
La plupart des vis à bois sont désormais équipées de cette empreinte. Sa forme fait, qu’en fin de vissage, l’embout n’échappe pas (ne ripe pas) ; un couple de serrage plus important peut alors être appliqué.

 

 

 

 

 

Les deux empreintes cruciformes (Phillips et Pozidriv) ne sont en théorie pas compatibles entre elles. Néanmoins occasionnellement, et particulièrement lors de vissages manuels (au tournevis) avec des couples de serrage modérés, cela fonctionne quand-même.

Les embouts cruciformes Phillips et Pozidriv sont respectivement marqués « PH » et « PZ » suivi d’un numéro. Les dimensions les plus courantes des tournevis cruciformes sont :
– PH 0 / PZ 0 : pour vis Ø 1,5 à 2 mm
– PH 1 / PZ 1 : pour vis Ø 2,1 à 3 mm
– PH 2 / PZ 2 : pour vis Ø 3,1 à 5,2 mm
– PH 3 / PZ 3 : pour vis Ø 5,5 à 7 mm

 

 

TORX

 

 Elle permet le vissage avec un couple de serrage plus important. Elle est fréquemment utilisée en mécanique. Les embouts Torx sont marqués « T » suivi d’un numéro. Elle prend le pas sur la vis cruciforme chez tous les pros du bâtiment.

 

 

  vis torx 
 

Les dimensions les plus courantes des tournevis Torx sont :
– T10 : pour vis Ø 3 à 3,5 mm
– T15 : pour vis Ø 3,5 à 4 mm
– T20 : pour vis Ø 4 à 5 mm
– T25 : pour vis Ø 5 à 6 mm
– T30 : pour vis Ø 6 à 7 mm

 

 

 

 

 Elles remplacent donc les vis à tête cruciforme dans les équipements électroniques et les vis CHC sur les ensembles mécaniques.

 

Avantages

  • La forme en étoile supporte un couple de serrage plus élevé sans dégradation car le contact s’effectue entre surfaces courbes et non arête contre arête,
  • Pas d’effet d’éjection de l’outil (contrairement aux vis cruciformes),
  • Sur ligne de montage, engagement facilité des outils de vissage,
  • Moindre usure des embouts de vissage.

 

 

 

L’empreinte à 6 pans creux (Allen ou BTR)

 

 Avec son profil hexagonal à six lobes internes, elle est principalement réservée aux boulons. Les dimensions d’une clé ou d’un tournevis « 6 pans » indiquent la distance entre deux faces parallèles de l’hexagone

 

 

       vis allen
 

(clé de 6 mm, de 8 mm, etc.).

 

 

 

 

 

 

Avantages

  • six surfaces de contact entre la tête de la vis et la clé ;
  • les surfaces de contact de la tête de la vis sont protégées contre les agressions extérieures ;
  • la vis peut être placée dans son trou en utilisant la clé ;
  • le couple appliqué est limité par la longueur et la section de la clé ;
  • les têtes de boulon très petites sont adaptées ;
  • la clé peut être employée avec des vis sans tête ;
  • l’encombrement est le même que celui d’une tête cylindrique.

La forme creuse de l’empreinte peut toutefois être un inconvénient : il devient difficile d’introduire la clé lorsque la cavité est obstruée par de la rouille, de la peinture ou d’autres souillures.

De nombreux fabricants ont adopté les vis Allen pour les meubles livrés en kit