L’établi complet :

Voici un modèle que la Varlope à pu rencontrer , la table de l’établi repose sur un ensemble /bâti qui est très pratique coté rangement . A noter :
– la presse verticale avec serrage par volant acier
– le montant type servante coulissant
– la presse horizontale
– les logements rectangulaires des griffes pour le blocage des pièces à travailler

Etabli complet de face …………. Etabli complet vue de dessus

 

 

La presse verticale :

La presse est une mâchoire mobile, fixée sur le pied avant de l’établi. Avec l’établi, elle constitue un étau. Le serrage s’effectue au moyen d’une vis métallique à filet carré ou trapézoïdal, cet établi moins traditionnel utilise un volant en acier avec poignée ,très efficace . Pour obte­nir un bon serrage, il faut que le mors mobile se déplace parallèlement au mors fixe constitué par l’établi. Une posi­tion oblique donnerait un serrage sur arête et aurait de plus l’inconvénient de déformer la vis. Remarquez l’ajout d’un matériaux anti-dérapant pour assurer l’anti rotation des pièces ainsi serrées.

presse verticale …………. presse verticale

 

 

 

La presse est composée en partie supérieure d’une vis qui traverse le bati et qui est maintenu par l’écrou que l’on remarque en noir.La partie inférieure est très stratégique car elle permet un guidage en translation parfait et une anti-rotation de la barre de guidage (perforée judicieusement). Une broche vient se loger dans le trou le plus adéquat en fonction de la pièce à serrer . La presse verticale devant rester d’aplomb pour un parfait serrage.  Remarquez les roulements pour cette barre de guidage , pour cette établi, il s’agit de rouleaux en téflon , mais des roulements de vieux squate feront l’affaire .  l’ajout d’un matériaux anti-dérapant pour assurer l’anti rotation des pièces ainsi serrées.

 

détail du système de guidage presse …………. détail du système de guidage presse

 

 

 

La presse à la « française » :

Et oui à la française….Accessoire important de l’établi d’ébéniste, cette presse, également dite “arrière” bien que située sur le côté, sert à maintenir des pièces à plat sans utiliser de valet. Contrairement à son encombrante consœur “parisienne”, elle peut s’installer à posteriori sans trop modifier le plateau: une opération irréversible, souvent abordée avec appréhension .

 

detail presse a la francaise …………. Presse à la française

 

 

Le montant type servante :

C’est un montant verticale qui coulisse devant le bâti de l’établi et qui possède un élément ajustable venant dans les alésages pratiqué dans ce montant . Le terme servante vient du fait qu’un panneau étant serré dans la presse verticale pourra prendre appui sur cet élément ajustable  .

 

montant type servante …………. montant type servante

 

 

 

Le Bâti :

Il est composé de tiroirs en queue d’aronde recouvertes .

 

tiroir de l'établi …………. tiroir de l'établi

 

 

Le rangement est assuré par plusieurs logements dans le bâti.

 

logements dans le bâti …………. logement dans le bâti

 

 

 

Les griffes :

Elles sont situées à l’avant de l’établi de part et d’autre de la presse verticale (au nombre de 15). La griffe est généralement un prisme à base carrée de 5 centimètres de côté, dans notre cas elle est rectangulaire. Elle s’engage à frot­tement dur dans une mortaise du plateau . Elle peut être débouchante ou non , dans les photos ci-dessous elle reste apparente contrairement à celle de l’établi de cet article

 

griffe ………….

griffe fermée

 

 

 

afin de vous permettre de visiter d’autres sites interessants ou consulter des films sur les techniques d’usinage du bois , veuillez cliquer sur le fichier PDF ci joint :

creation d’une baguette en bois