Chaque nuit, le bouleau
Du fond de mon jardin
Devient un long bateau
Qui descend ou l’Escaut
Ou la Meuse ou le Rhin.
Il court à l’Océan
Qu’il traverse en jouant
Avec les albatros,
Salue Valparaiso,
Crie bonjour à Tokyo
Et sourit à Formose.
Puis, dans le matin rose
Ayant longé le Pôle,
Des rades et des môles,
Lentement redevient
Bouleau de mon jardin.

Maurice Careme



Étymologie :

Du latin « betula ».

 

Origine :

Europe du Nord. Le Bouleau couvre 1% de la forêt française .

bouleau

Espèces :

Il existe des espèces de bouleau américaines et chinoises. En tout 40 espèces.

Habitat :

Le bouleau est une espèce pionnière (comme l’Aulne) car il accepte des sols pauvres, mais humides et ensoleillés (espèce de pleine lumière). Le bouleau absorbe et évapore beaucoup d’eau. Il ne supporte pas les territoires trop secs. On ne le rencontre pas dans le Midi de la France. Le Bouleau pubescent est plus nordique que le Bouleau verruqueux ; on le rencontre jusqu’en Sibérie et au Groenland. Il demande aussi plus d’humidité.

bouleau

Racines :

Traçantes. Elles s’étalent loin du tronc : ne pas planter de bouleau près d’une canalisation ou d’une terrasse.
Croissance rapide.

Bois :

teintier bouleau

Rusticité :

Le Bouleau pubescent supporte le froid jusqu’à -40° (zone 3). Le Bouleau verruqueux supporte le froid jusqu’à -23° (zone 6).

Taille :

On taille le bouleau à l’automne ou en hiver, lorsque l’arbre est en repos végétatif.
Si vous plantez un bouleau dans un petit jardin, prenez garde car il atteint plus de 10 m de haut et autant en largeur…

Plantation :

Préférez une plantation à l’automne afin de favoriser l’enracinement avant la reprise au printemps suivant.
Acheté en pot ou en conteneur, vous pourrez le planter tout au long de l’année, en dehors des périodes de gel et de fortes chaleurs.
Dans ce cas, prenez soin d’arroser régulièrement au début.

Durée de vie :

100 ans. En tant qu’espèce pionnière, le bouleau ne vit pas vieux.
Écorce blanche, lisse, luisante, marquée de lignes horizontales. Le bas du tronc, et en remontant pour des sujets âgés, est crevassé. Le Bouleau pubescent présente des taches roses.

Feuillage :

caduc. Les feuilles sont alternes, parfois opposées, et dentées. Le bouleau fleurit vers 20-30 ans.

 

feuille de bouleau

recto

feuille de bouleau

verso


Fleurs :

Les fleurs du Bouleau sont des chatons. Les chatons mâles sont situés en bout de rameau de manière à disperser au mieux leur pollen. On les trouve sur l’arbre dès l’automne. Lorsqu’ils arrivent à maturité, juste après le débourrement, en mars, ils sont pendants et peuvent mesurer jusqu’à 10 cm de long. Les fleurs femelles sont aussi des chatons, mais plus petits (3 cm) et ils sont dressés.


Fruit :

Petite graine ailée (entourée de deux ailes) qui se détache du chaton femelle et est emportée par le vent.

bouleau bouleau

 

Risque de pollen allergisant :

Moyen.
Allez donc sur ce superbe site pour en savoir plus sur les allergies croisées (bouleau / pomme par exemple)    
http://sante-medecine.commentcamarche.net/contents/allergies/09_l-allergie-aux-pollens.php3


Légendes et traditions :

Dans la mythologie romaine, les verges de bouleau ont été utilisées pour la flagellation et la « purification » des condamnés ; elles entouraient la hache symbolique des licteurs. Dans l’astrologie celtique, le bouleau est « l’inspiration ».

graine de bouleau graine de bouleau



Utilisations :

Le bois du bouleau est léger et uniforme. Il sert en plaquage et en menuiserie. Le bouleau est intéressant pour tout ce qui est bois de pliage à cause de ses qualités mécaniques : une fois plié à la vapeur, il garde aisément sa forme. Certains bouleaux sont exploités pour le déroulage : on fabrique des bâtons à glace, des abaisse-langues, des bâtons à peinture, etc. Les marchés asiatiques sont friands de sa couleur blanc crème. On l’utilise aussi en saboterie, pour la réalisation de jougs, ridelles de brancard
Son écorce a pu remplacer le papier (elle est fine) ou être découpée en bardeaux en couverture de toits car elle est imperméable. De la sève, on tirait le « vin de bouleau », dans le Nord de l’Europe, en Russie et en Amérique du Nord. La sève est aussi utilisée à des fins médicales. On obtient une huile par distillation des bourgeons résineux. Enfin, du fait de ses huiles essentielles, son bois brûle facilement et est apprécié en bois de chauffage. Planté dans un jardin, il faut savoir que le bouleau disséminera du pollen et que certaines personnes peuvent être allergiques.

Autres espèces :

Bouleau lacinié, Betula pendula Dalecarlica. Il a également un port pleureur. Il se caractérise par la forme très découpée de ses feuilles

Bouleau blanc d’Europe ou Betula pubescens. Arbre vigoureux au port élancé. Souvent planté par lot de 3 ou 4 ou en cépée. Sa hauteur est en général de 10 à 15 m mais elle peut aller jusqu’à 25 m.

Bouleau verruqueux ou Betula pendula, syn. B. verrucosa, sa taillle peut atteindre 25 m de haut avec de longs chatons. On le retrouve particulièrement dans les parcs et les jardins

Bouleau fastigié ou Betula pendula ‘Fastigiata’, son port en colonne lui permet d’être apprécié pour la création de rideau. On peut limiter la pousse en hauteur par une taille généralement limitée à 8/10 m.

Bouleau pleureur (Betula pendula ‘Tristis’) Ce bouleau est vigoureux . Il a une flèche qui peut aller jusqu’à 12 m de haut alors que ses branches secondaires retombent.

Bouleau pourpre (Betula pendula ‘Purpurea’). Il se plante généralement par groupe de 3. Il est plus petit que les autres, sa taille est de 5 à 6 m. Son feuillage pourpre sombre au printemps et rouge en automne vous enchantera.

Bouleau de l’Himalaya (Betula utilis). Originaire d’Asie, il s’adapte parfaitement aux climats rudes et à l’altitude. Sa taille est en Moyenne de 12 à 15m.