Zones de rusticité

 

Les zones de rusticité sont des zones géographiques délimitées en fonction de leurs températures minimales moyennes. Elles permettent de savoir quelles plantes ou arbres peuvent supporter les hivers d’une région.
Cette analyse part du principe que les plantes ne supportent pas des températures basses prolongées ni des gels prolongés. Les plantes meurent et leur chance de repartir par les racines sont incertaines.
On distingue jusqu’à 12 zones selon les pays. Chaque zone est elle même divisée en sous-zones de suffixes « a », « b » et « c » (la zone « a » étant légèrement plus froide que les autres).

 

Par exemple, une plante de rusticité 4a pourra être cultivée sans protection particulière dans les zones 4b et 4c. Par contre, elle risque de mieux supporter les hivers rigoureux des zones 4b et 4c).

La résistance au froid n’est pas le seul critère à observer : les arbres résistants au froid n’apprécient pas forcément la chaleur. Ainsi, les arbres des régions nord, comme le bouleau ou le noyer, ne supportent pas les fortes chaleurs.

 

Zones en France

 

 

 

 

 

rusticité France 10

rusticité France 9b

rusticité France 9a

rusticité France 8c

rusticité France 8b

rusticité France 8a

rusticité France 7 

rusticité France 6

rusticité France
< ou = 5

Zones en Europe

 

 

 

rusticité Europe 10b

rusticité Europe 10a 

rusticité Europe 9b

rusticité Europe 9a 

rusticité Europe 8b

 8a

 

 

rusticité Europe 7

rusticité Europe 6

rusticité Europe 5 

rusticité Europe 4

rusticité Europe 3

rusticité Europe 2